Modele convention de transfert de contrat de travail

Le transfert permanent du contrat de travail modifie l`employeur. L`employeur cessionnaire remplace l`employeur cédant en assumant tous les droits et obligations de l`employeur cessionnaire. Considérant que le transfert du lieu de travail n`a pas lieu dans le transfert du contrat de service. Dans le cas présent, les employés seront transférés du lieu de travail de l`employeur cédant au lieu de travail de l`employeur cessionnaire, mais il s`agit du transfert des employés et non du lieu de travail. En pratique, le cédant peut fournir une protection renforcée afin de faciliter le consentement des employés. L`accord entre les trois parties doit être rédigé avec prudence conformément à la législation turque. Le projet d`article 7 supprimé concernant le transfert de contrats de travail stipulait qu`un employeur peut transférer un contrat de travail à un autre employeur de façon permanente avec le consentement explicite de l`employé. Le deuxième alinéa stipule que l`employeur cessionnaire doit tenir compte de la date initiale d`emploi avec l`employeur cédant dans tous les droits pertinents. En d`autres termes, le projet d`article exigeait également le consentement de l`employé pour le transfert.

Le «transfert du lieu de travail» est pertinent dans les fusions et acquisitions, le transfert d`actifs, qui impliquent le transfert du lieu de travail. Ce transfert du lieu de travail doit être fondé sur une transaction légale pour que l`article s`applique. Par exemple, cela s`appliquerait lorsqu`une usine est vendue et que le consentement des employés n`est pas exigé pour le transfert de leurs contrats de travail au nouveau propriétaire de l`usine. Le transfert des salariés par le biais du transfert des contrats de travail doit être réalisé avec le consentement mutuel des trois parties impliquées. Sans aucun doute, le consentement écrit de l`employé est la condition principale pour la réalisation du transfert du contrat de travail. Le transfert des salariés a fait l`objet d`un litige dans le passé et la Cour d`appel turque a de nombreuses décisions prévoyant les conditions pour le transfert en cours de contrat de travail et les explications de la procédure ainsi que les droits et obligations de les trois parties concernées. Le code du travail turc numéroté 4857 qui est entré en vigueur le 10.06.2003 n`a pas de disposition spécifique concernant le transfert des salariés. Toutefois, le projet de loi adressé à la Commission du Parlement a inclus un article 7 intitulé „transfert de contrats de travail” entre l`article 6 „transfert du lieu d`activité” et l`article 8 „détachement”.

Ledit projet d`article concernant le transfert de contrats de travail a été retiré du code avec la décision de la Commission du Parlement datée 12.3.2003. Les droits de l`employé transféré sont protégés par la loi turque comme suit: à la suite de l`entrée en vigueur du nouveau code des obligations du 12 juillet 2012, les principes susmentionnés énoncés dans les décisions rendues par les tribunaux précédents seront également clairement reflétés dans la Loi. En l`absence d`une disposition explicite du code du travail, les dispositions du code des obligations sont appliquées. L`article 320 du code des obligations stipule que l`employé ne peut pas céder l`obligation de se produire personnellement, sauf accord contraire, et que la même chose est pertinente pour le transfert des obligations de l`employeur. En d`autres termes, le transfert de contrat de travail peut être réalisé par consentement mutuel. La même interprétation est reflétée dans l`article 429, «transfert de contrat» du nouveau code des obligations qui entrera en vigueur le 1er juillet 2012.

Ilość wejść: 24938